cz en fr
ČS banque, Centre de la caisse d'épargne ČS banque, Centre de la caisse d'épargne ČS banque, Centre de la caisse d'épargne
181
ČS banque, Centre de la caisse d'épargne
Prague
accomplissement 2001–2002
investisseur ČS - Stavební spořitelna
entrepreneur général Moravostav Brno
architecte FACT Architecture
type de construction façade trame, systèmes d'occultation
type de bâtiment administratif
volume du projet du revêtement de façade 0–1,9 mil. EUR

Dans le voisinage immédiat du gratte-ciel de l'ancien Strojimport qui domine la région, et en traversant la rue du cimetière Olšany, le bâtiment moderne de la Caisse d'Epargne de Construction a été reconstruit à partir du bâtiment constitutionnel d'origine de 1948. Auparavant, l'ouvrage composé de sept niveaux en plan rectangulaire, qui voisine des deux côtés avec un ensemble d'anciens immeubles d'habitation, a été entièrement rénové et a reçu ainsi un nouvel aspect. La façade Nord a été recouverte d’une structure en verre-acier en suspension qui, à première vue, attire l'attention par sa légèreté et par son caractère aéré. Les six bandes inclinées de panneaux de verre, aux reflets bleu clair, reflète le scénario de Vinohradská třída (en cours) et ainsi la position de l'observateur qui se reflète lui-même dans la façade. Cette façade en suspension était la partie importante du marché complexe de l'enveloppe du bâtiment assuré par SIPRAL, a.s. Hormis cette prestation, il s'agissait également de fournir les systèmes de fenêtre Schüco pour tous les niveaux, les vitrages semi-structurels du rez-de-chaussée et le revêtement du socle à l’aide d’une tôle de choc pour la façade Sud, les panneaux co-pilotes  des cages d'escalier, le revêtement des acrotères et la fourniture des portes automatiques pour les entrées principale et latérale, et  le porche intérieur.

Les travaux ont commencé par la levée de la planéité de l'enveloppe extérieure de l'ouvrage - avant l'installation des ancres de la façade pré-suspendue du côté Nord de l'ouvrage, il était d'abord nécessaire de déterminer avec une grande précision l'écart de la paroi Nord  d'origine de l'ouvrage à partir du plan, afin que la nouvelle structure métallique puisse être ancrée dans le plan exact. La démolition, l'agrandissement et l'élargissement des baies où les nouveaux cadres de fenêtres du système Schüco RS65 et FW50 ont été mis en place, ont constitué la plus grande intervention dans la masse de l'ouvrage. Le bord extérieur des châssis de fenêtre a défini la surface de l'isolation de la façade - les châssis sont au ras de la façade. Du fait de la reconstruction du rez-de-chaussée fermé  à l’origine, une  grande partie a été libérée et s’ouvre désormais à l'aide des vitrines donnant sur la rue.

Toute la façade pré-suspendue est portée par les structures métalliques de six rangées horizontales dont chacune est portée à l'aide des étais montés sur les ancres de la façade. Les étais tiennent un tube horizontal en acier sur lequel sont fixés les grands éléments en forme de E, équipés de tiges filetées en inox avec les fixations pour les panneaux en verre. Du point de vue de l'espace, la structure de chaque bande est portée par des bielles et en direction opposée la structure est contreventée. Dans l'ensemble, nous avons utilisé, pour six bandes de façade, 534 des vitrages du type Stopsol blue, mesurant  0,96 x 1,93 m (au total  environ 1000 m2). Un problème difficile à résoudre a été la fixation des ancres de la façade pré-suspendue dans l'ossature porteuse existante de l'ouvrage qui a été littéralement damée à l’aide d’une armature en acier - les ancres, par rapport aux hypothèses d'origine, n'ont pas été chimiquement fixées, mais elles ont du être soudées sur l'armature en acier. Pour effectuer le montage de la façade pré-suspendue, il a fallu monter deux échafaudages – l’un tout près de la façade, le second plus en avant.

Entre ces deux échafaudages, Sipral a mis en place une bande entière accompagnant le revêtement de la structure et la fixation des vitrages. Ensuite, une partie de l'échafaudage a été démontée et le même procédé a été utilisé au niveau inférieur. Afin de respecter le délai, il a été nécessaire, pendant ces activités, de constamment coordonner les travaux d'environ 20 travailleurs de différentes professions - les échafaudeurs, les assembleurs d'acier, les poseurs de vitrage, et d'autres.  On ne peut voir la trame spatiale dense de la structure métallique de la façade qu’en entrant dans l'immeuble - vue de la rue, elle est bien masquée par la réflexion des bandes de verre de la façade pré-suspendue.

Contrairement à la façade Nord, la façade Sud produit un effet sobre dans la rue Kouřimská et est ainsi en harmonie avec l'aspect des immeubles voisins. Tout comme sur la façade Nord, Sipral a utilisé ici les châssis de fenêtres Schüco RS65 qui se situent au raz de la façade.  Du fait que la façade est orientée vers le Sud, toutes les fenêtres sont protégées par des stores extérieurs en aluminium commandés à partir de l'unité centrale de commande Digisonic évaluant en permanence le taux d'exposition au soleil et la force du vent. Contraitement au vitrage plus transparent au rez-de-chaussée de la façade Nord, le rez-de-chaussée donnant sur la rue Kouřimská est vitré de façon semi-structurelle à l’aide de vitrages à haute réflexion empêchant la lumière de pénétrer. L'espace client de la Caisse d'Epargne de Construction se trouve immédiatement derrière ce vitrage et il est souhaitable que les clients soient protégés de la vue des passants. La partie inférieure de la façade entre le vitrage semi-structurel et le trottoir est recouverte d’une tôle de choc vernie spécialement et façonnée en fonction de la pente de la rue Kouřimská. Il a été nécessaire de concevoir les détails spécifiques de la tôle de choc autour de l'entrée du parking souterrain.

Au cinquième niveau, où se trouvent les locaux de la gestion de la Caisse d'Epargne, nous n'avons pas utilisé les châssis de fenêtres pour vitrer la façade Nord comme c'est le cas pour les niveaux courants, mais nous avons utilisé le vitrage de sécurité Connex 8.8.2 permettant la pose de vitrages de dimensions extrêmes sur toute la hauteur du niveau, sans allèges.

C'est ainsi que nous avons une vaste et "luxueuse" vue à partir de ce niveau du côté Nord de l'immeuble sur Vinohradská třída  et sur la verdure du cimetière Olšany. La tablette se substitue à  la dernière bande de verre de la façade pré-suspendue qui empêche partiellement une vue directe sur la place devant l'immeuble. Le sentiment de sécurité est encore accru par l'emplacement du garde-corps intérieur qui ne permet pas l’accès à la façade vitrée. En direction de la rue Kouřimská, ce niveau est partiellement en retrait, ce qui nous donne une terrasse peu profonde avec un caillebotis en bois bordée par un haut garde-corps.