cz en fr
175
Aéroport de Prague Ruzyně, T2 - doigt B
Prague
accomplissement 2001–2002
investisseur Česká správa letiště
entrepreneur général Konstruktiva Konsit
architecte Nikodem a Partner
type de construction façade modulaire, structures en cadre, parements extérieurs
type de bâtiment public
volume du projet du revêtement de façade 0–1,9 mil. EUR

En 2001, le bureau d’architecture Nikodem et Partenaires s’est adressé à Sipral pour lui demander la fourniture complète de l’enveloppe de façade de la construction prévue du doigt B sur l’Aéroport de Prague Ruzyně reconstruit. Au cours de la rénovation de l’ancien aéroport, l’architecte a choisi pour l’enveloppe le système Rinaldi, développé particulièrement pour ce projet. La condition principale du choix du fournisseur de l’enveloppe du doigt B était de mettre en œuvre les systèmes et matériaux identiques à ceux qui étaient utilisés pendant la rénovation de l’aéroport et la construction du doigt A.

La construction du doigt B a été réalisée alors que l’aéroport était en mode de fonctionnement normal sans qu’il puisse en aucun cas être limité. Les travaux sur l’enveloppe de façade se sont déroulés de juin à novembre 2001. En général, 80% des travaux ont consisté en façade bloc enveloppant le squelette en béton armé du doigt B et la structure d’acier des ponts d’embarquement. Les 20% restants ont consisté en structure de façade couvrant les espaces technologiques sur le toit du doigt B et les parois en lames Hunter Douglas.

En considération de la complexité d’approvisionnement du chantier dans l’aire de l’aéroport en fonctionnement, il a été décidé d’effectuer l’assemblage des modules au 1er étage du futur doigt B. Ont  donc été fournis sur le site les bacs d’acier remplis de profilés du système d’aluminium façonnés et l’assemblage des modules a été entièrement réalisé à l’intérieur même du chantier.

Les structures cadres vides ont été mises en place sur le squelette du bâtiment et dans ces cadres ont été ensuite posés des remplissages vitrés et opaques. Suite à la pose et à l’ajustement des structures cadres des modules, a été réalisée la mise en place du plan d’étanchéité des chéneaux, qui a été remonté jusqu’aux profilés supérieurs des structures cadres des modules. Sur la totalité du pourtour du toit, sur la structure d’acier ont été posées des cassettes en tôle métallique dont le bord haut dessine une ligne onduleuse. Sur la totalité du pourtour du doigt B est installé le chéneau pour la descente de l’eau pluviale, conçu avec la possibilité de déversement en cas de pluie torrentielle. Si la capacité des chéneaux est dépassée, l’eau déborde par les bords extérieurs des modules et coule sur la façade bloc. La qualité des travaux des plans d’étanchéité a dû être constamment à 100% sur tous les niveaux, dans la totalité des joints. Etant donné la grande quantité des travaux réalisés dans un court délai et la qualité de réalisation de la grande quantité des joints d’étanchéité, cela a représenté la partie la plus difficile du projet du point de vue technique.

La mise en place des remplissages opaques et vitrés dans les structures cadres des modules n’était plus que de la routine, y compris la pose des capots et de la première barrière d’étanchéité des joints. Les remplissages vitrés ont été installés à l’aide d’une grue avec un cadre à ventouses suspendu à son crochet. Suite à la pose de l’enveloppe du doigt B avec ses cinq ponts d’embarquement, les éléments ouvrants ont été installés. A l’entrée des ponts, il s’agissait de blocs portes équipées de d’huisseries de sécurité, au rez-de-chaussée, des structures de porte en cadre à commande motorisée, lecteurs et d’autres dispositifs de sécurité spécifiques pour les aéroports. La qualité des travaux et l’aspect visuel du doigt B peuvent être jugés par chacun des milliers de visiteurs du monde entier qui profitent des services de l’Aéroport de Prague Ruzyně, aujourd’hui appelé l’Aéroport Václav Havel.